Règles de sécurité

La sécurité nous concerne tous, tireurs, arbitres, dirigeants et spectateurs. Nous devons l’appliquer dans le respect de l’utilisation des règlements propres à chaque stand et à chaque discipline.

Dans l'enceinte du club, les enfants sont les bienvenus mais ils restent sous la responsabilité de leurs parents. Le site et ses agencements ne sont pas des aires de jeu. Merci de votre compréhension.

Vous trouverez ci-après, ce qu'il convient de faire et de ne pas faire. Cette liste n'est évidemment pas exhaustive

Lors de l'usage d'une arme, le respect des règles suivantes est incontournable !

Règle n°1 :

Une arme doit toujours être considérée comme chargée.

Pourquoi ? L’inobservation de cette règle est la cause de tous les accidents.              

Il n’existe pas d’exception

Règle n°2 :

Ne jamais pointer ou laisser pointer le canon d’une arme ailleurs que vers le sol ou les buttes du pas de tir.

Pourquoi ? Se référer à la règle n°1.

Règle n°3 :

Garder l’index hors de la détente, tant que les appareils de visée ne sont pas alignés sur la cible.

Pourquoi ? Crispation musculaire involontaire due au stress et dans tous les cas le temps nécessaire a prendre la visée est toujours plus long que celui de mettre le doigt sur la détente.

Règle n°4 :

Etre sur de sa cible et de son environnement.

Pourquoi ? Eviter les tirs sur tout individu, prendre en compte les effets des projectiles tirés : la cible est elle bien placée pour que les projectiles finissent dans une butte de tir.

Toujours identifier la cible avant de Tirer

 

La transgression de ces règles de sécurité est la cause de tous les accidents de tir.

 

1. L’ARME

Arme approvisionnée : c'est une arme qui contient des munitions.
Arme chargée : c'est une arme qui contient des munitions dans la chambre (ou le barillet).
Arme prête à tirer : c'est une arme dont toute action sur la queue de détente fait partir le coup.
Arme mise en sécurité ou désapprovisionnée : c'est une arme dont on a

   - enlevé le chargeur, vidé le magasin, la chambre ou le barillet de ses munitions

   - ouvert le mécanisme (culasse ouverte ou barillet basculé)

   - contrôlé visuellement et physiquement l'absence de munitions

   - et dans la chambre de laquelle on a inséré un drapeau de chambre.

Ne jamais faire confiance aux seules sécurités mécaniques des armes.
 

2. LE TRANSPORT DE L'ARME (lien vers le texte officiel)

Art R315-2

3° La licence de tir en cours de validité délivrée par une fédération sportive ayant reçu délégation du ministre chargé des sports au titre de l'article L. 131-14 du code des sports pour la pratique du tir vaut titre de transport légitime des armes, éléments d'arme, systèmes d'alimentation et munitions des catégories A, B et C ainsi que des armes, éléments d'arme et munitions de la catégorie D utilisés dans la pratique du sport relevant de ladite fédération ;

Art R315-4

Les armes à feu mentionnées aux 2° et 3° de l'article R. 315-1 sont transportées de manière à ne pas être immédiatement utilisables, soit en recourant à un dispositif technique répondant à cet objectif, soit par démontage d'un de leurs éléments.

3. L'ARRIVÉE AU PAS DE TIR

La mallette est apportée au poste de tir et l'arme n’est sortie qu’à ce moment-là.
Une arme ne doit jamais être manipulée ni fermée brutalement.
Avant d'utiliser une arme, s'assurer qu'elle est en bon état de fonctionnement.
Les déplacements peuvent éventuellement être effectués avec l’arme désapprovisionnée, canon dirigé vers le haut ou vers le bas.

4. PENDANT LE TIR

Le canon de l'arme doit être, EN TOUTES CIRCONSTANCES, dirigé vers les cibles ou la butte de tir. Avant qu'un tireur, arbitre, responsable, ne se déplace en avant du pas de tir, les armes doivent être mises en sécurité.
Pendant qu'un tireur, arbitre, responsable, est en avant du pas de tir, il est interdit de toucher à son arme.
Il est obligatoire de porter un système de protection auditif pendant les tirs aux armes à feu.
Il est vivement recommandé ou obligatoire pour certaines disciplines de porter des protections oculaires pendant le tir.

5. EN CAS D’ARRET DU TIR

Lors d'une pause de courte durée au poste de tir, le tireur doit rester maître de son arme et respecter les règles de sécurité.
En cas de dysfonctionnement, de contrôle ou de réparation, l'arme doit être mise en sécurité.

6. EN FIN DE TIR

L'arme doit être mise en sécurité puis équipée d'un dispositif rendant son utilisation immédiate impossible. Elle est remise dans une housse ou une mallette afin de pouvoir être transportée.

 

7. STOCKAGE AU DOMICILE (lien vers le texte officiel)

Art R113

I. ― Les personnes physiques ou morales détentrices d'armes à feu sont tenues de prendre toute disposition de nature à éviter l'usage de ces armes par un tiers.
II. ― Les armes à feu, leurs éléments et leurs munitions de catégorie A et B doivent être conservés :
1° Soit dans des coffres-forts ou des armoires fortes adaptés au type et au nombre de matériels détenus ;
2° Soit à l'intérieur de pièces fortes comportant une porte blindée et dont les ouvrants sont protégés par des barreaux.
Les matériels des 6°, 8°, 9° et 10° de la catégorie A2, dont les systèmes d'armes ont été neutralisés, doivent être conservés dans des locaux sécurisés par une alarme audible de la voie publique et par des moyens de protection physique adaptés.
III. ― Les personnes physiques ou morales détentrices d'armes à feu, de leurs éléments de catégorie C et du 1° de la catégorie D doivent les conserver :
1° Soit dans des coffres-forts ou des armoires fortes adaptés au type et au nombre de matériels détenus ;
2° Soit par démontage d'une pièce essentielle de l'arme la rendant immédiatement inutilisable, laquelle est conservée à part ;
3° Soit par tout autre dispositif empêchant l'enlèvement de l'arme.
Les munitions doivent être conservées séparément dans des conditions interdisant l'accès libre.

L'adresse postale du club :

Les Isards de Bigorre

BP 20165,

65105 Lourdes cedex.

  • Club Tir Sportif Lourdes | Facebook

Club enregistré à la FFTir sous le n° 1965128

Déclaration en Préfecture n° 651000685

SIRET n°48807517700011, code APE 9312Z

Agréments Jeunesse & Sport n° 65S55, 06511 & 0038